La période fiscale : comment la vivre autrement ?

La période fiscale est un grand mythe autour des cabinets d’expertise comptable. Elle est généralement associée à une période de stress, de nocturnes et d’énervements avec les clients. En soit, c’est révélateur de l’échec d’une relation client.

Mathieu Barret, Associé & Responsable de missions chez BMS Conseil nous parle de la période fiscale pour vous permettre de la vivre différemment.

Selon toi, faut-il préparer ses clôtures en amont ?

Oui, une clôture se construit toute l’année ! L’enjeu, c’est de maintenir la relation client et l’échange toute l’année pour traiter au fur et à mesure la retranscription comptable de ce qui se passe dans l’activité du client. Plus les sujets sont mis de côté, plus la clôture est pénible.

Quelles sont les causes qui entraînent la période fiscale que tout le monde connaît ?

À mon sens, il y a en a deux : cela passe par une mauvaise organisation du cabinet et une absence d’échanges entre le collaborateur et le responsable de dossiers qui entraîne du retard dans les traitements. La deuxième cause c’est une mauvaise implication du client dans sa comptabilité qui n’envoie pas ses pièces (ou un échec du cabinet qui ne trouve pas l’axe qui intéresse le client et lui donne envie de participer).

Le manque de pièces est une véritable problématique dans certains cabinets… Mais dis-nous pourquoi c’est une fausse excuse ?

Aujourd’hui, on ne peut pas réduire la clôture et l’expertise comptable à la saisie de tickets d’essence ! C’est extrêmement réducteur pour notre profession et tellement simpliste. JAMAIS une pièce manquante n’a bloqué un client… Il faut, en revanche, prendre de bonnes décisions avec les clients :

  • Possiblement affecter les dépenses manquantes au compte courant ?
  • Provisionner les dépenses manquantes en « FNP » (Factures Non Parvenues) pour laisser le temps plus tard au client de retrouver les pièces justificatives.

Cela n’empêche pas l’échange et la prise de décision pour sortir un bilan qui est cohérent avec l’activité du client.

Alors, comment se déroule la période fiscale chez BMS Conseil ?

On ne va pas dire que la période fiscale n’est pas chargée. Mais elle est maîtrisée et c’est ce qui fait la différence.

  • Tous les clients qui le souhaitent ont un point sur leur bilan avant la fin de leur exercice pour prévoir la clôture.
  • Nous nous efforçons de sortir des projets de bilan dans les premières semaines de la clôture pour ne bloquer aucun développement. C’est le jeu quand on accompagne beaucoup de start up qui enchaînent levées de fonds, financements, emprunts, etc.
  • Nous nous donnons des objectifs mensuels de quota de bilans à sortir en essayant de satisfaire tout le monde. En premier, les « bons élèves » pour qui il ne nous manque rien, puis ceux qui ont besoin rapidement d’un bilan et en dernier ceux pour qui le bilan est moins un enjeu car l’activité est simple ou est déjà suivie au quotidien.
  • Nous traitons la comptabilité de nos clients toute l’année et nous nous efforçons de maintenir la relation client en transmettant des informations tous les mois à nos clients.

Ensemble, changeons la vision de l’expertise-comptable et de la période fiscale ! 😃

Besoin d’un expert-comptable à l’écoute et disponible ? Better call BMS

Partagez

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email